Vous êtes ici : Accueil » Agriculture » Secteur paragricole » Pêche » Ports de pêche de Côte d’Ivoire

Les ports de pêche en Côte d’Ivoire

Ports de pêche de Côte d’Ivoire

D 30 octobre 2015     H 07:05     A     C 0 messages


agrandir

La Côte d’ivoire dispose de deux principaux ports de pêche, à savoir le port de pêche de San Pedro et le port de pêche d’Abidjan. Le premier est conçu pour accueillir prioritairement les pêcheurs industriels, tandis que le second est destiné aux pêcheurs artisanaux.

Environ 333 km séparent les deux ports de pêche qui se partagent le littoral ivoirien. L’un se trouve au sud-est du pays, notamment à Abidjan, l’autre se situe à San-Pedro, au sud-ouest.

Le port de pêche d’Abidjan

Situé à Vridi, dans l’enceinte du Port Autonome d’Abidjan entre les quais 14 et 16, le port de pêche d’Abidjan est l’un des plus modernes de la sous-région ouest-africaine. Il est d’ailleurs le premier port thonier de l’Afrique de l’Ouest.

Capacités d’accueil

Avec ses 1522 mètres linéaires de quais et une superficie de 200.000 m2 sous douanes, le port de pêche d’Abidjan est capable de traiter annuellement plus 600.000 tonnes de produits halieutiques. On y distingue deux compartiments. Le premier compartiment destiné à la pêche industrielle est pourvu de 1110 mètres de quais. Il est capable d’accueillir des navires ayant 7 mètres de tirant d’eau et dispose de 3 postes de mouillage sur coffre. La zone industrielle du port de pêche d’Abidjan peut accueillir simultanément 15 navires en opération. Le compartiment destiné à la pêche artisanale est, lui, plus modeste. Il ne dispose que de 412 mètres de quais et d’un tirant d’eau de 4 mètres.

Infrastructures

Les entrepôts frigorifiques du port de pêche d’Abidjan ont une capacité totale de 70.000 tonnes. Trois grandes conserveries détenues par les entreprises SCODI et PFCI transforment sur place le thon pêché en conserves. A ces sociétés, il faut ajouter une usine de production de glace pailletée d’une capacité journalière de 130 tonnes, une usine fabrication de farine de poisson et une unité de confection de filets de pêche. Sont également installés dans les locaux du port de pêche d’Abidjan deux entreprises de carénage, ainsi que des hôtels et des restaurants pour les différents équipages.

Le port de pêche de San Pedro

Situé dans la ville portuaire de San Pedro au sud-ouest de la Côte d’Ivoire, le port de pêche de San Pedro est taillé pour accueillir les chalutiers et les pirogues motorisées, dont le tirant d’eau est inférieur à 4 mètres. Il reçoit annuellement environ 2000 tonnes de produits halieutiques, principalement produits par les pêcheurs artisanaux. Ce port d’une superficie totale de 18727 m2 dispose de deux quais.

Le premier d’une longueur de 50 mètres et d’un tirant d’eau de 3,5 mètres est destiné à l’accueil des bateaux de pêche. Le second, qui totalise 110 mètres de quai et un tirant d’eau de 2 mètres, est chargé de l’accueil des pirogues motorisées. Le débarquement et la vente des produits de la pêche se font sous des hangars ayant des superficies respectives de 500 m2 et 360 m2.

Parmi les autres infrastructures, on dénombre un château d’eau d’une capacité de 5 m3, deux armoires frigorifiques et une unité de production de glace. Une superficie de 600 m2 est réservée pour la réparation des filets de pêche. L’accès au port se fait à travers un chenal long de 300 mètres, large de 30 mètres et profond de 4 mètres.

Dans la même rubrique

30 octobre 2015 – Univers de pêche au thon en Côte d’ivoire

30 octobre 2015 – Pêche artisanale ivoirienne

30 octobre 2015 – Organisation de la pêche industrielle ivoirienne

30 octobre 2015 – Pêche ivoirienne

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Rechercher